L’hôtel Mama Shelter, dans le 20ème arrondissement de Paris, ressemble à ça :
 

 

Une ambiance branchée, qui a fait le succès de la chaîne créée dans les années 2000. Depuis, des Mama Shelter, il y en a à Lyon, Bordeaux, Istanbul, Los Angeles, Rio…

Parmi les fondateurs, Serge Trigano, ancien PDG du Club Med, et Philippe Starck, célèbre designer.

 

Au démarrage, aucune banque ne voulait les financer. Montant demandé : 30 millions d’euros.

Ils ont alors fait évoluer le projet. Il est devenu une résidence hôtelière, qualification plus avantageuse fiscalement pour les propriétaires. C’est pour cela que les chambres ont une partie cuisine. 

Ils ont ensuite vendu par lot les chambres à plus d’une centaine d’investisseurs, qui les louent en retour à Mama Shelter.

 

Un budget serré pour l’ameublement. 

Ils ont négocié avec Ikea des canapés contre des nuits offertes pour les voyages d’affaire cadres de l’entreprise suédoise.

 

Chez Fine Stone, on travaille aujourd’hui sur un projet de rénovation d’un ancien hôtel. Comme dans beaucoup de projets, la question du financement se pose, et sur ce point, je trouve le parcours des créateurs du groupe Mama inspirant.

Cette façon d’aborder les problèmes de manière créative et de les transformer en force. 

Pourquoi en force ? Parce que faute de financement bancaire, l’appel à une multitude d’investisseurs privés permet d’avoir les premiers ambassadeurs du projet, voire les premiers utilisateurs.

Depuis 2017, le groupe Mama se diversifie et ouvre des espaces de coworking, sous le nom Mama Works, comme celui-là à Bordeaux :
 

 

La prochaine ouverture est prévue à Lille en fin d’année. 

Le financement?  En partie avec du crowdfunding, via un emprunt obligataire, sur la plateforme Upstone. 

Le principe de l’emprunt obligataire : 

  • Vous prêtez une certaine somme. Certains projets peuvent commencer à partir de 100 €
  • Durée du prêt : en général, 24 à 48 mois
  • L’emprunteur vous verse un intérêt (« coupon ») annuel. Le coupon peut être versé en plusieurs fois, par exemple chaque trimestre. Le coupon varie selon le projet : 8%, 10%…
  • Le capital est remboursé en une ou plusieurs fois

A la clef, un rendement potentiel plutôt élevé sur une durée courte, mais avec un risque : la perte en capital.

Ce type de placement, cela vous intéresse?

 

Crédits photos : Mama Shelter et Mama Works

Suivez-nous ou partagez sur les réseaux sociaux