Je ne parle pas de tout dépenser en achats de voyages, objets de luxe, restaurants, voitures, yachts, poneys et autres moyens de locomotion.

Je parle de ce stade où vous avez trouvé une, deux, dix bonnes affaires dans l’immobilier. Vous avez fait grossir votre patrimoine.

Vous avez monté un business. Vous l’avez développé.

Vous êtes arrivé à votre objectif : succès professionnel, liberté financière, etc.

 

Pourtant ça peut s’arrêter du jour au lendemain.

 

Pas à cause d’une crise économique.

Pas à cause d’un divorce. 

Pas à cause d’un incendie ou d’un tremblement de terre.

Non, rien de tout ça.

 

A cause d’un tout petit courrier. 

 

Qui vous annonce un contrôle fiscal.

 

 

Et ça, c’est un risque que vous ne pouvez pas anticiper. 

La solution ? Bien s’entourer.

Pas d’un comptable. Parce que le travail d’un inspecteur du fisc, c’est de trouver les failles dans ce qu’a (mal) fait votre comptable. Et mauvaise nouvelle, ça arrive souvent (pardon pour les experts-comptables qui lisent ce mail 😬).

Pas d’un conseiller fiscal. Parce que le travail d’un inspecteur du fisc, c’est de contester les montages qui vous ont été conseillés.

 

Vous savez ce que craint le fisc? 

Pas que vous réussissiez à convaincre un tribunal que vous êtes de bonne foi, que tel montage était justifié, que telle charge était justifiée etc.

Ça, c’est le travail que font les avocats fiscalistes classiques. Vous pouvez avoir gain de cause avec ce type d’argumentations, mais ce n’est pas certain. 

 

Par contre, ce qui inquiète plus l’administration fiscale ? 

C’est un vice dans la procédure. Un document qui manque, une information qui n’a jamais été donnée, etc.

Là, vous êtes presque sûr de gagner (de l’argent, parfois, du temps, toujours).

Vous avez parfois entendu des histoires de détenus qui sont libérés parce que telle procédure n’a pas été respectée, ou tel document n’a pas été signé.

En droit fiscal, c’est la même chose qu’en droit pénal.

 

Alors, quand vous êtes entrepreneur ou investisseur immobilier, la bonne personne que vous devez avoir dans votre réseau professionnel face à ces situations ? C’est avant tout quelqu’un qui maîtrise les procédures fiscales. 
 

Si ça vous intéresse, on a des adresses.

 

Suivez-nous ou partagez sur les réseaux sociaux